établissement Interdépartemental
pour la Démoustication du littoral Atlantique

Le Bilan social

Des agents de la fonction publique territoriale


En 2013, l’EID Atlantique poursuit sa démarche de professionnalisation et d’optimisation de ses services dans le cadre du plan de modernisation de la structure.

1. L’effectif

Au 31 décembre 2014, l’EID Atlantique compte 65 agents permanents dont :

 - 63 agents permanents titulaires

 -   2 agents permanents non titulaires

 

 

 2. Les compétences humaines

 

 

 Les formations professionnelles

 

Soucieux de développer une culture professionnelle commune, l’EID Atlantique s’est engagé depuis plusieurs années dans une politique très active en matière de formation professionnelle.

Principalement destinées à la filière technique, une large palette de formations est proposée à l’ensemble des agents afin d’approfondir leurs connaissances, d’acquérir de nouvelles compétences et de mutualiser en interne les différentes expériences de terrain.
 

Formations « cœur de métier »

Pour répondre à ces objectifs, l’EID Atlantique a développé un réseau de formateurs internes occasionnels habilités.


En 2014, des sessions de formation relatives notamment aux modalités de reporting technique et aux expertises de terrain ont ainsi été dispensées aux agents de la filière technique.

Une « formation d’intégration » a également été mise en place pour permettre aux nouveaux agents de découvrir le plus rapidement possible leur environnement professionnel.

 

Formations « hygiène et sécurité »

Les formations sur le thème de l’hygiène et la sécurité restent parmi les formations prioritaires avec pour objectif d’améliorer la sécurité des agents de l’EID Atlantique.

Pour la 8e année consécutive, des formations « Sauveteur Secouriste du Travail » ont été dispensées à l’ensemble du personnel par un formateur interne.
 

Formations « développement professionnel et personnel »

Dernier axe du plan de formation 2014, ces formations ont permis d’approfondir les connaissances et d’acquérir de nouvelles compétences en tenant compte des évolutions de missions et des objectifs de service.

Les 2 axes principaux ont porté sur les thèmes suivants :

  • « professionnalisation de l'encadrement intermédiaire » 
  • « techniques de reporting ».